mardi 26 février 2013

Le rhume et la grippe, boisson, Recette, Asana


 Le rhume et la grippe

Le rhume et la grippe sont toutes les deux des maladies respiratoires, mais elles sont causées par différents types de virus.
Rhume : Les symptômes (écoulement nasal, éternuements, toux et mal de gorge, notamment) apparaissent habituellement de façon graduelle et sont moins graves que les symptômes de la grippe. Habituellement, une personne ayant le rhume ne souffrira pas de maux de tête, de fièvre, de douleurs musculaires ou de nausée. Les gens sont plus contagieux au cours des deux ou trois premières journées.
Grippe : Les symptômes apparaissent brusquement et débutent en général par de la fièvre (une température de plus de 38 degrés Celsius/100,4 degrés Fahrenheit) suivie d’autres symptômes, dont des maux de tête, de la toux, une perte d’appétit, des douleurs musculaires et de la fatigue.
Hygiène des mains

La façon la plus simple et la plus efficace de vous protéger contre le rhume ou la grippe est de vous laver les mains fréquemment et soigneusement avec de l’eau et du savon. Si vous n’avez pas accès à de l’eau et à du savon, utilisez un assainisseur pour les mains à base d’alcool. Évitez autant que possible de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec vos mains et de serrer la main des autres si vous avez des symptômes du rhume ou de la grippe.
Évitez la propagation du virus de la grippe en vous lavant les mains régulièrement

La pierre angulaire de la prévention de la grippe est le fait de se laver les mains fréquemment et soigneusement. Se laver les mains correctement est le moyen le plus simple et le plus efficace d’empêcher la propagation de virus, de germes et de bactéries.
Comment bien se laver les mains, étape par étape :

Mouillez vos mains sous l’eau courante.

 Dans la mesure du possible, utilisez de l’eau chaude.
Appliquez du savon et faites-le bien mousser (quantité suggérée : de 1 à 3 ml).
Frottez-vous les mains en dehors de l’eau pendant au moins dix ou vingt secondes.

 N’oubliez pas de frotter entre les doigts et sous les ongles ainsi que de frotter les poignets, les avant-bras et le bout des doigts.
Rincez-vous les mains soigneusement.

 Assurez-vous que l’eau coule dans l’évier et qu’elle ne vous dégouline pas jusqu’aux coudes.
Séchez-vous les mains avec une serviette propre ou utilisez un séchoir à air soufflé.
Dans la mesure du possible, utilisez un essuie-tout ou votre coude pour fermer le robinet.
Évitez de toucher toute autre surface avec vos mains en quittant la salle de bain.

À quelle fréquence devriez-vous laver ou désinfecter vos mains?

Lorsque vos mains sont visiblement souillées;
Après être allé aux toilettes ou après avoir changé une couche;
Après vous être mouché ou après avoir éternué dans vos mains;
En arrivant de l’extérieur;
Avant et après avoir mangé, manipulé des aliments, fumé ou bu;
Après avoir touché des viandes, des volailles ou des poissons crus;
Après avoir manipulé des déchets;
Après avoir visité des personnes malades ou après les avoir soignées;
Après avoir touché un animal ou ramassé ses excréments.

Lavez-vous les mains fréquemment et soigneusement.


Utilisez un assainisseur pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à du savon et de l’eau.
Toussez ou éternuez dans un mouchoir et jetez-le immédiatement à la poubelle. Si vous n’avez pas de mouchoir sous la main, couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras ou votre manche lorsque vous toussez ou éternuez, et non avec les mains.
Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
Évitez de serrer la main des gens si vous avez des symptômes semblables à ceux de la grippe et essayez de vous tenir à au moins deux mètres des autres.
Désinfectez les surfaces partagées telles que les téléphones, les poignées de porte et les claviers.
Demeurez à la maison si vous avez des symptômes semblables à ceux de la grippe.
Les autorités de la santé publique recommandent de se faire vacciner contre la grippe chaque année.
Restez en santé. Dormez suffisamment, mangez de façon équilibrée et faites régulièrement de l’exercice.
Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre fournisseur de soins de santé.
Tousser et éternuer

Pour éviter de contracter la grippe et de contaminer les autres, il est important que nous prenions des précautions particulières lorsque nous toussons ou que nous éternuons.

Toussez ou éternuez dans un mouchoir et jetez-le immédiatement à la poubelle.
Si vous n’avez pas de mouchoir sous la main, couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras ou votre manche lorsque vous toussez ou éternuez, et non avec les mains. Vous éviterez alors de contaminer toute surface que vous touchez après avoir toussé ou éternué.

Orange, citron et kiwi : la lutte anti grippe

Pour cette recette oranges, du citron jaune et du kiwi. Ils renferment tous, entre autre, de la vitamine C qui nous aide à lutter contre les rhumes et les grippes! Alors en cette période de microbes pas sympas du tout, on se protège.

Ingrédients pour un verre de jus de fruits :
 - 2 oranges bio ou non traitées (si possible)
 - 1 citron jaune bio ou non traité (si possible)
 - 2 kiwi bio (si possible)
Pelez les fruits et coupez-les en morceaux.
Mettez les oranges et le citron dans la centrifugeuse afin d'en extraire le jus.
Si vous n'avez pas de centrifugeuse , coupez les oranges et le citron en 2 et pressez-les dans le presse agrumes.
Mettez les kiwis dans le blender avec le jus des agrumes obtenu et mixez jusqu'à obtenir une belle préparation homogène (environ 2 fois 30 secondes).
Versez dans votre verre, décorez avec une petite brochette de fruits et buvez immédiatement!


Le curcuma, l'épice santé par excellence

Le curcuma est une épice indienne de couleur jaune orangé qui multiplie les vertus en matière de santé.

Traditionnellement utilisé contre les troubles digestifs, les ulcères, les lésions cutanées et les maladies inflammatoires, on commence à attribuer au curcuma des vertus anti-cancer....Certaines propriétés du curcuma sont attribuables à la curcumine qu'il renferme, une molécule aux puissantes propriétés antioxydantes qui se révèlent très intéressantes en matière de santé pour prévenir de nombreuses maladies et autres affections.
Le curcuma, un médicament naturel contre les troubles digestifs

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour traiter les troubles digestifs bénins (brûlures d’estomac, ballonnements, flatulences, diarrhées).

Il stimule la digestion en augmentant la sécrétion biliaire. Il ouvre l'appétit.

Il serait aussi utile contre l'inflammation et les ulcères d’estomac.

Le curcuma aurait aussi des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique en détruisant la bactérie Helicobacter pylori, d'où ses indications en cas d'ulcère gastrique.


Les aliments qui guérissent
À privilégier
- Les aliments de natures chaude et tiède tels gingembre frais, ail, oignon vert et basilic
- Les porridges, bouillons, soupes
et purées
- Les repas légers, composés uniquement d'aliments cuits, principalement sous forme de soupe et de bouillon 


À éviter
- Les aliments riches et gras
- Le sucre raffiné et les vinaigres
- Les aliments de natures fraîche et froide, surtout s'ils sont crus 




RECETTE

Bouillon de gingembre et d'oignons verts

25 g de gingembre frais haché
25 g de queues d'oignons hachées
15 g de sucre brun
450 ml d'eau
Enlever la peau du gingembre et couper en fines tranches. Hacher les queues des oignons verts en petits morceaux. Mettre le gingembre et l'oignon dans l'eau. Laisser bouillir quelques minutes. Retirer du feu et ajouter le sucre. 



Posologie
Après avoir absorbé le bouillon, se coucher et se couvrir jusqu'à ce qu'on ait bien transpiré. Répéter le traitement une fois par jour pendant deux jours. 



RECETTE
Jus de pastèque et de tomate


Une pastèque
Six tomates bien mûres
Enlever les pépins et la pelure de la pastèque. En extraire 900 ml de jus. Blanchir les tomates. Retirer la peau et en extraire 900 ml de jus. Garder les deux jus dans des contenants séparés. Mélanger 110 ml de chaque liquide lors de la consommation.

Posologie
Boire un bol de 220 ml trois ou quatre fois par jour pendant deux jours. 


Yoga & face a la grippe
Des postures favorables pour renforcer la Glande Thymus situe  près du cœur ; COBRAS ( Bhujangasan ); 
Poisson (Matsyasana) ; Chameau ( Ustrasan )
Postures favorables pour stimuler la Rates ; filtre les sang et repartie l'energy praniques a travers le corps , du cote gauche de notre torse ; Trikonasan du cote gauche ,


Bhujangasana est une posture importante parmi les asanas culturelles, aide à renforcer les muscles abdominaux et spinaux. Une posture qui ressemble à la Bhujanga a été décrite pour la première Ratnvali Hatha, et il continue à rester une partie de la pratique du yoga.
Effets de BhujangasanaAlors que la pleine pose de Bhujangasana est maintenu, les muscles abdominaux et en particulier les deux grands droits sont tendues, et la pression intra-abdominale est fortement augmentée. Si à ce moment, une tentative est faite de contracter ces muscles, il contribue grandement à ajouter à cette pression.
Bhujangasana est livré avec de nombreux avantages pour le corps humain. Les muscles profonds du dos sont alternativement contracté et relâché dans l'élaboration de cette pose dans les deux sens. Les muscles sont exercés de gain en matière de santé et de garder la colonne vertébrale élastique. Au cours de leur travail, ces muscles sécuriser un approvisionnement en sang libérale, en favorisant la circulation sanguine, qui est ordinairement un peu lent dans cette partie du corps. Cette pose a un bon effet sur les muscles profonds que même une seule tentative réussie à elle, soulage les maux de dos. Toute la colonne vertébrale reçoit une traction constante avant et chaque vertèbre et ses ligaments ont leur part dans le travail. S'il y en a un léger déplacement de la colonne vertébrale en raison de cette asana, il est ajusté à l'état normal.
Bhujangasana influe considérablement sur le développement des muscles abdominaux. Cet exercice favorise la circulation sanguine de ces pièces et ces nerfs influence pour maintenir leur santé et leur activité.
Précautions à prendre dans la pratique de BhujangasanaSi la personne est un débutant, il ne devrait pas jouer avec sa respiration pendant l'exercice. Il peut s'écouler normalement. Mais quand il est avancé dans ses études de yoga et sait comment contrôler son souffle, il peut maintenir une inspiration complète tout au long de la pratique. L'exercice peut être répété trois à sept fois avec le meilleur parti. Dans le cycle complet de l'ensemble de la pose doit être maintenue pendant dix secondes, mais dans le cours court, il doit être conservé pendant cinq secondes seulement.
Les personnes qui souffrent de flatulences devraient pratiquer Bhujangasana immédiatement après les repas, mais ceux qui se sentent flatulente après un certain temps après les repas, devraient consacrer plus de temps à Salabhasana ou Ardha-Salabhasana.
Bhujangasana pratiqué avec Salabhasana ou Ardha-Salabhasana, Halasana et Dhanurasana s'avère vraiment efficace



Matsyasan ( poisson)
Matsya / le poisson signifie en sanskrit. Contrairement à d'autres asanas qui sont nommés d'après la ressemblance du corps à une créature particulière lors de la position finale de l'asana, le corps ne ressemble pas à un poisson pendant cet asana. L'asana est évocatrice de la qualité de flotter comme un poisson - un état d'esprit et le corps induit en supposant cette posture.

Effets de Matsyasana
* Étire les muscles fléchisseurs de la hanche profondes (psoas) et les muscles intercostaux () entre les nervures.
* Étire et stimule les muscles du ventre et le devant du cou.
* Étire et stimule les organes du ventre et la gorge.
* Renforce les muscles du haut du dos et de la nuque.
* Améliore la posture.
* Jalandhara Bandha Sarvangasana dans pressurise la thyroïde et les glandes pituitaires, mais dans Matsya Bandha ces glandes sont étirés. Ces processus opposés aider à améliorer la circulation dans ces glandes assurant un fonctionnement sain.
* De même, les muscles de la cuisse et l'abdomen sont étirées de façon systématique.

Précautions à prendre pendant Matsyasana
* Ne pas plier le cou vers l'arrière avec une secousse.
* Le poids sur la tête doivent être pris lentement.
* Le support des mains doit être retiré que lorsque la tête est complètement prêt à supporter le poids.
* Alors que la position de libération, il faut éviter de secousses et les mouvements rapides.
* Maintenir l'asana jusqu'à ce qu'il soit supportable et agréable.
* Ne pas déplacer ou tirer ou tourner le cou tandis que dans la position.
* Ne retirez pas le support des coudes au cou.
Les asanas n'est pas recommandé dans le cas de pression artérielle élevée ou faible, la migraine, l'insomnie et de graves blessures au bas du dos ou du cou.
Débutants parfois tendre leur cou dans cette pose. Si aucune gêne est ressentie dans le cou ou la gorge, soit baisser légèrement la poitrine vers le sol, ou mettre une couverture épaisse repliée sous l'arrière de la tête.

 Chameau (Ustrasan )

Ustrasana ou le chameau pose est un asana yoga culturel important que les tons de la colonne vertébrale. Il a été mentionné dans le Samhita Gheranda, un Hatha yoga 18ème siècle texte.

Signification des Ustrasana
Ustrasana se traduit par le chameau posent en sanskrit. La posture fini ressemble à la bosse sur le dos d'un chameau, d'où le nom. L'asana ressemble aussi au Dhanurasana dans une certaine mesure.
Effets de Ustrasana
Outre les avantages hygiéniques issus de la précédente serpent pose, Ustrasana accélère la circulation splanchnique, aides drainage par pression profonde, exerce la colonne vertébrale, du tronc et du cou. Son influence sur les ovaires, la thyroïde et d'autres glandes endocrines est également très favorable. Il prévient et soulage la pression mollesse vertébrale à la moelle épinière causée soit par un chariot mauvaise posture habitude ou défectueux. La position en avant ou en flexion est choisi dans le yoga pour la correction de force de la colonne vertébrale déformée. Quadriceps, les muscles antérieurs paroi abdominale, sterno et extenseurs du poignet sont exercés dans Ustrasana. Il ya contraction isométrique des muscles du membre supérieur. Membre supérieur transmet le poids du corps. Ustrasana améliore gamme d'extension de la colonne vertébrale. Il améliore également la plage de mouvement de l'articulation de la hanche.

Précautions à prendre pour la pratique de la Ustrasana
La pratique de la Ustrasana devrait être limitée à une très courte durée et le même ne doit pas être répété. L'extension de la colonne vertébrale bloque les vertèbres, tous deux dorsales et lombaires, et limite la rotation, en particulier des vertèbres lombaires. Les vertèbres ne sont pas librement mobile. C'est la position de flexion vers l'avant et latérale qui déverrouille les articulations et permet une large rotation. Il est moins mobile en cas d'hyper-extenison.

Triangle ( Trikonasan )
 
 
Effets de Trikonasana
Les avantages de Trikonasana comprennent la production d'un effet apaisant sur ​​les mollets des jambes fléchies et les muscles de la main reposant sur le sol. L'étirement du corps a le bon effet sur ​​les muscles et améliorer leur fonctionnement. Cet asana est également utile pour les articulations de la taille.

Précautions à prendre dans la pratique de Trikonasana

Tout en pratiquant Trikonasana, il ne faut pas plier les jambes au niveau des genoux et effectuer les asanas jusqu'à ce que les permis de capacités. Les personnes qui ont des plaintes au sujet de leur taille et de la colonne vertébrale doit faire Trikonasana sous la direction d'un expert yoga. Trikonasana peut être fait pendant une minute de chaque côté.



THÉ CHAI


 FAIT LE PLEIN D'  ÉPICE , GYMGEMBRE, MIEL,  CITRON POUR HYDRATER CORPS
 E SURTOUT LA VOIX RESPIRATOIRE  ;

Ingrédients du chai masala

2 tasses de lait (pas de lait écrémé sinon c’est pas bon, ça n’existe pas ici…)

4 tasses d’eau

6 ou 7 cardamones vertes, moulues finement

1 bâton de cannelle de taille honnête, ou ½ cuillère à thé (bah oui à thé, ce n’est pas du café…) de poudre de cannelle mais c’est moins bien

1-1/2 cuillère à thé de gingembre frais râpé

10 à 12 cuillères à thé de sucre, ou au goût ça évite les surprises

4 sachets de thé (si vous utilisez des sachets à deux tasses) ou 1 sachet de thé par tasse (si vous utilisez les sachets à une tasse) mais en feuille c’est meilleur

on peut rajouter 4 clous de girofle et/ou deux grains d’anis étoilé, rondelle citron.

Préparation du chai masala, thé indien épicé :

Mélanger et faire bouillir le lait, l’eau, les épices, le gingembre,citron, le sucre et le thé.

Laisser mijoter 5 minutes.

Éteindre le feu, couvrir et laisser reposer trois à cinq minutes.

Passer le mélange dans la passoire et vider dans des tasses ou une théière. S’assurer que le thé est encore chaud au moment de servir sinon ça perd de son charme


Aucun commentaire: