dimanche 16 décembre 2012

Miel, Hiver, maux de gorge, Fatigue chronique, une gelée Thé ou Tisane, Le pollen d'abeille, Lа propolіs, La gelée royale, l’insomnie, l’hypertension, la peau beauté, Diabétique

Un mal de gorge est une affection courante, en particulier pendant l'automne et l'hiver.
Miel naturel peut être utilisé avec succès, même dans les inflammations aiguës et chroniques de la gorge, les maladies inflammatoires du nasopharynx et anginie aiguë et chronique. Bons résultats aussi dans la disparition progressive des membranes muqueuses des voies respiratoires supérieures, dans la paroi postérieure de la gorge et la rhinite voix ligaments et chrypce. Traitement à l'aide de miel permet une bonne hydratation de la muqueuse, soutient également les sécrétions de ropnej fondu.
Djelliout Apiculture

 Régulièrement en période automnales ou hivernale les maux de gorge et la toux nous polluent un peu l'existence et aussi nos nuits ....Avant de s'attaquer aux traitements chimiques, essayons par nos bons vieux remèdes de grand-mère ...

Dans ce genre de situation, je préconise une décoction "maison" composé de tisane ou thé, gingembre, jus de citron, miel
- Affections O.R.L., notamment les rhinites, sinusites et coryza spasmodique (rhume des foins), où le miel
en rayon consommé avec ses alvéoles de cire s'avère le plus efficace du fait des vertus particulières liées
directement à la cire d'abeille, ainsi que les pharyngites et laryngites (souvent sources d'enrouement et
d'extinction de voix) où les gargarismes à l'eau miellée sont très efficaces.
- Affections broncho-pulmonaires dans leur ensemble en traitement d'appoint.
- La toux en général, sous toutes ses formes, en prenant le miel (de préférence d'eucalyptus, de lavande
ou de sapin) soit tel quel par cuillerée à café à laisser fondre lentement dans la bouche, soit dissous dans
une tasse de lait bien chaud, quatre à cinq fois par jour.
La recette :
- Dans une théière tapissez le fond de gingembre en dés (Picard) ou frais si vous avez ça sous le coude - N'hésitez pas à en mettre une bonne quantité car c'est vraiment trés efficace. Ca donne une légère impression d'anesthésie qui soulage le feu de la gorge !

- Mettez 2 jus de beaux citrons, et une fois le jus extrait mettez vos citrons dans la théière pour qu'ils continuent à rendre leur jus.

- Mettez l'équivalent de 3 grosses cuillères à soupe de Miel.

- Et pour finir mettez 1 ou 2 sachet de thé ou de tisane ou encore du thé ou tisane en vrac en fonction de ce que vous avez sous la main.

Il va sans dire qu'il faut consommer ce mélange bien chaud.

L'idéal est de le laisser macérer un peu avant de le consommer et d'avoir son litre de décoction sous le coude et le boire toute la journée en croquant les petits morceaux de gingembre qui sont dans vos tasses.

Effet garanti pour stopper les maux de gorge, la toux nocturne et retrouver une belle voix .

Problèmes de fatigue ( chronique?


Problèmes de fatigue? je vous recommande la recette suivante: une poignée de noix hachées, sur lequel vous versez une cuillère à soupe de miel. Le mélange se mange lentement, en mastiquant chaque bouchée longtemps.
 Le pollen d'abeille est une bombe véritable de vitamine, il
est conseillé dans le syndrome de fatigue chronique, l'anémie, pendant une période de maladie et la convalescence. Renforce et vaccine. Complètement naturel, ne contient aucun colorants, agents conservateurs et parfums.
Comment est-il utilisé ? Mieux est de le mélanger avec le miel, fromage à la crème, lait, jus de fruits ou d'eau.


 La propolis d'аntі-corps, le cancer, le vieillissement ,les rhumatismes et douleurs аrtіculаіres

on la consomme soit directement après récolte (on la met dans la bouche sans la mâché vue qu'elle colle aux dents), soit on la traite suivant cette méthode :
après récolte de la propolis a l'aide des trappes a propolis on les met dans des congélateurs,
après 24h on fait sortir les trappes gelées et on enlève la propolis, on amène un fut rempli d'eau, on met la propolis dedans, on attend quelques heures pour que la cire monte en haut du fut et la propolis plus lourde va au fond, on enlève la couche de cire et la propolis et on la laisse sécher, après on la consomme, sinon pour les traitements j'invite des connaisseurs pour nous donner des information sur comment traiter de la propolis avec l'alcool et comment on l'utilise contre des allergies...
j’espère que s'était claire

Djelliout Apiculture


Lа propolіs possède bon nombre de bienfaits. Initialement, lа propolіs est utіlіsée pаr les аbeіlles dаns le but de créer dаns lа ruche un envіronnement défаvorаble аu développement des mіcro-orgаnіsmes (bаctérіes, mіcrobes, et аutres moіsіssures...). Les proprіétés аntі-bаctérіennes et аntі-іnfectіeuses de lа propolіs sont en effet un bouclіer puіssаnt quі protège l'аbeіlle des аttаques émаnаnt de extérіeur.

Chez l'homme, les bіenfаіts de lа propolіs peuvent-être utіlіsés pour contrer et lutter effіcаcement les mіcrobes et аutres mаlаdіes bаctérіennes. De pаr sа composіtіon, lа propolіs vа en pаrtіculіer stіmuler lа synthèse d'аntіcorps et vа аccroître l'аctіvіté des mаcrophаges, boostаnt аіnsі le système іmmunіtаіre de l'іndіvіdu. C'est un des bіenfаіts les plus remаrquаble de lа propolіs : en аugmentаnt le nombre d'аntі-corps dаns l'orgаnіsme, l'іndіvіdu est beаucoup plus résіstаnt аux mаlаdіes !

Les proprіétés de lа propolіs :

L'ensemble des substаnces lіstées dаns lа pаrtіe dédіée à lа composіtіon de lа propolіs, font de lа propolіs un complexe rіche et utіle à notre orgаnіsme. Pаrmі les bіenfаіts de lа propolіs, nous pouvons cіter le fаіt que lа propolіs :

Stіmule le système immunitaire :
Nous l'аvons vu dаns lа pаrtіe dédіée à lа composіtіon de lа propolіs, lа propolіs contіent des flаvonoïdes et des аcіdes phénols quі vont jouer le rôle de "stіmulаteurs du système іmmunіtаіre". Ils vont іnіtіer un аccroіssement des аntіcorps dаns le sаng (une аugmentаtіon аllаnt de 32% à 36%) et vont аussі être à l'orіgіne d'un renforcement de l'аctіvіté des mаcrophаges. Celа confère à lа propolіs de vérіtаbles proprіétés аntіbіotіques, аntіfongіques et аntі-vіrаles (notаmment contre l'herpès et le vіrus A2 de lа grіppe).

Certаіnes expérіences tendent à montrer que lа propolіs pourrаіt аіder (en complément de lа chіmіothérаphіe) à trаіter le cаncer : propolіs et cаncer.

Lutte contre le vіeіllіssement des cellules :

Lа propolіs possède des bіenfаіts d'аntіoxydаnt. En d'аutres termes, sа concentrаtіon en provіtаmіne A аssocіée à de nombreux flаvonoïdes аіde l'orgаnіsme à lutter contre le vіeіllіssement des cellules, ce quі fаіt de lа propolіs un puіssаnt аntі-oxydаnt.

Trаіte et prévіent les іnfectіons :

Grâce à ses proprіétés аntіbаctérіennes, lа propolіs est un excellent аgent аntі-іnfectіeux. Aіnsі, les bіenfаіts de lа propolіs peuvent être utіlіsés pour prévenіr et trаіter bon nombre d'іnfectіons telles que les іnfectіons de lа sphère ORL (bronchіte, rhume, rhіno-phаryngіte...), tout comme les іnfectіons urіnаіres et cystіtes. A lа dіfférence de certаіns аntіbіotіques chіmіques, lа propolіs s'évаcue proprement, sаns perturber les reіns ou lа flore іntestіnаle.

Défend l'orgаnіsme contre les chаmpіgnons et les pаrаsіtes :

Rаppelez vous que les аbeіlles utіlіsent lа propolіs pour аseptіser lа ruche et évіter que s'y développe toutes sortes de mіcro-orgаnіsmes, ces proprіétés аntі-septіque et аntі-fongіque permettent à prévenіr l'аppаrіtіon et le développement de pаrаsіtes dаns l'orgаnіsme.

Soulаge les rhumаtіsmes et douleurs аrtіculаіres :

Grâce à une forte concentrаtіon en flаvonoïdes, lа propolіs est un puіssаnt аntі-іnflаmmаtoіre pаrfаіtement іndіqué pour soulаger les douleurs de type rhumаtіsmаles. Lа propolіs vа égаlement stіmuler l'аctіvіté du système іmmunіtаіre quі vа s'аttаquer аux аgents іnfectіeux présents аu nіveаu des аrtіculаtіons douloureuses. Celа vа soulаger lа douleur et permettre une dіmіnutіon de l'іnflаmmаtіon.

Nous l'аvons vu, lа propolіs est un produіt nаturel quі possède de nombreux bіenfаіts pour lа sаnté. Consommer régulіèrement de lа propolіs permet аіnsі de bénéfіcіer pleіnement de ses proprіétés et d'аіder l'orgаnіsme à rester en forme.
 Le pollen est, comme le miel 
  coryza spasmodiques ou d'asthme,
l'appareil digestif,des capacités intellectuelles.

Le pollen est, comme le miel, une substance naturelle aux propriétés reconnues. Soyez rassuré, les allergies rencontrées de temps en temps sont causées par la respiration de pollens qui « flottent » dans l’air, et non par le fait d’en manger ! Nous vous rappelons que les pollens récoltés par les abeilles (pollens entomophiles transportés par les insectes) n'ont rien à voir avec les pollens transp
ortés par le vent (pollens anémophiles) qui sont à l'origine des manifestations allergiques respiratoires. Ce pollen de fleurs peut donc être pris sans aucun inconvénient par les personnes souffrant de coryza spasmodiques ou d'asthme

N'oubliez pas que le pollen agit "en profondeur" très progressivement, et qu'il faut souvent de 2 à 3 semaines pour commencer à en ressentir les effets.

Propriétés :

Il existe des différences notables entre les pollens suivant leur origine botanique. Il s'ensuit que chaque variété de pollen - prise isolément - peut avoir des propriétés thérapeutiques très spécifiques et, sur ce plan, de nombreux travaux restent à faire. En conséquence, nous ne parlons ici, dans le cadre de ce dossier synthétique, que des propriétés moyennes - c'est-à-dire les mieux connues et les plus habituellement observées - en rapport avec un "pollen moyen" réunissant une grande variété d'espèces florales.

Pour l'heure, nous savons que le pollen possède des actions qui s'exercent surtout :

• Sur l'appareil digestif, avec une reprise de l'appétit et concurremment du poids en cas d'amaigrissement, ainsi qu'une régularisation de divers troubles fonctionnels dont la constipation.

• Sur le système neuro-psychique, avec une stimulation de l'humeur et une action euphorisante, accompagnées d'une augmentation des capacités intellectuelles.

• Sur le métabolisme général, avec des effets régulateurs intervenant sur divers plans: notamment la croissance et le retard du vieillissement organique.


De tout cela découle les propriétés générales suivantes :

• Le pollen est un tonifiant et un stimulant générateur de bien-être, avec effet euphorisant.
• Le pollen est un rééquilibrant fonctionnel agissant de façon naturelle et physiologique.
• Le pollen est un désintoxicant général de tout l'organisme.

Les actions que nous venons de vous énumérer font du pollen un extraordinaire produit naturel alimentaire qui peut intervenir efficacement sur la santé de tout un chacun :

- soit pour la maintenir à son meilleur niveau d'efficience ;
- soit pour la renforcer si elle est déficiente ;
- soit pour aider à la recouvrer si elle est défaillante.

Nous passons en revue ici les indications en rapport avec un pollen polyfloral moyen contenant le maximum d'espèces végétales, le seul pour lequel nous ayons actuellement suffisamment de travaux et d'observations permettant de les avancer de façon fiable.

Enfin, si toutes les indications que nous énumérons sont bien réelles, cela ne signifie évidemment pas que le pollen est toujours capable, à lui tout seul, de résoudre complètement le trouble pathologique ou l'affection envisagée. Le pollen n'est ni un produit miraculeux ni une panacée, mais seulement un excellent complément alimentaire à même de vous aider à bien ou mieux vous porter, parfois un peu, souvent beaucoup. C'est pourquoi, nous avons indiqué en "caractères gras" toutes les indications majeures où le pollen utilisé seul (ou presque) donne en règle d'excellents résultats, et en "caractères maigres" les indications essentielles où il donne souvent de bons effets en complément d'un traitement spécifique adapté à la maladie concernée.



La gelée royale en quelques définitions



Comment la gelée royale est-elle récoltée ?
La technique de récolte est très particulière et pratiquée par des apiculteurs spécialisés. En bref, la ruche est rendue orpheline en lui retirant sa reine et des « cadres » sont placés dans la ruche avec des ébauches de cellule royale remplies de larves d’ouvrières. Les abeilles nourrices vont alors servir de la gelée royale en abondance aux jeunes larves. Le pic étant atteint le 3ème jour, les apiculteurs vont alors prélever les cadres et aspirer la gelée royale cellule par cellule. Une ruche ne pourra pas donner plus de 500 grammes de gelée royale par an.

Comment conserver de manière optimale la gelée royale ?

La gelée royale est un produit acide et fragile. Sous sa forme « pure », pour pouvoir la conserver plusieurs mois, il faut la garder au froid (entre 2° et 5°C), à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Les bienfaits de la gelée royale

De quoi se compose la gelée royale ?

Nutritionnellement parlant, la gelée royale c’est :

66% d’eau

13 % de protides (acides aminés)

14,5% de glucides

4,5% de lipides

La Gelée Royale est un véritable concentré d’éléments vitaux : vitamines du groupe B (B3, B5, B8, B9), minéraux (cuivre, phosphore, fer…), nombreux acides aminés et acides gras essentiels. Elle contient également d’autres nutriments tels que l’acétylcholine (indispensable au bon fonctionnement des cellules nerveuses et des neurones) et des principes anti-bactériens. La gelée royale est notamment le produit naturel le plus riche en vitamines B5. Toutes ces substances sont notamment connues pour renforcer les défenses naturelles de l’organisme.

Pourquoi faire des cures de gelée royale ?

La gelée royale est une source de vitalité légendaire, un mélange de substances actives.

Redynamisante et Revitalisante, c’est une source d’avantages nutritifs, énergétiques et métaboliques, particulièrement pour les enfants et les personnes âgées :

Elle améliore les performances physiques et intellectuelles (notamment la mémoire).

Elle renforce les défenses de l’organisme et accroît l’endurance à la fatigue et la résistance au froid.

Elle entretient la vivacité d’esprit grâce à ses nombreux principes actifs revitalisants.

Elle améliore également la résistance au stress et diminue l’émotivité.

Les chanteurs s’en servent même pour détendre leurs cordes vocales car le mélange acide et sucré apporte de très bons résultats !

Elle ralentit les effets du vieillissement de la peau et des phanères (cheveux et ongles) en particulier du fait de sa richesse en vitamines du groupe B. LA GELEE ROYALE est un produit exceptionnel pour l'organisme qui sauvegardera tout ce qui peut vous aider à bien vieillir : c’est un excellent reconstituant et stimulant conseillé à tous ceux qui veulent retrouver leur dynamisme !

Les principales vertus de la gelée royale :
Elle améliore les performances physiques et intellectuelle (notamment la mémoire).

Elle renforce les défenses de l’organisme et accroît l’endurance à la fatigue.

Elle entretient la vivacité d’esprit grâce à ses nombreux principes actifs revitalisants.

Elle améliore également la résistance au stress et diminue l’émotivité.

Elle peut être prise à tout âge et par tous et se révèle d’ailleurs particulièrement efficace chez les enfants et les personnes âgées.
Gelée royale et beauté

La gelée royale a une composition très riche et très complète en nutriments (glucides, lipides, protéines, minéraux et vitamines). Bien connue pour ses importantes propriétés énergétiques et nutritives, elle est également ré équilibrante et revitalisante pour l'épiderme ce qui en fait un actif cosmétique particulièrement recommandé pour les soins nutritifs et régénérants.

Elle est capable, à elle seule, d'éliminer les traces de fatigue et de lassitude de la peau et de lui rendre son éclat et sa douceur.

Comment la consommer ?

On recommande en général de prendre un demi gramme à 1 gramme de Gelée Royale le matin à jeûn, en fonction des besoins et en cure d’un mois, particulièrement aux changements de saison. Vous pouvez la consommer avec un peu de confiture ou de miel notamment pour les jeunes enfants.

Quelles précautions prendre ?

La gelée royale craint la chaleur, n’oubliez pas de la conserver aux frais, dans le bas de votre réfrigérateur.

Qu’est-ce que la Gelée Royale Bio ?

L’Agriculture Biologique est un mode de production qui assure le recours à des méthodes de culture et d’élevage respectueuses de l’environnement, excluant par conséquent l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques de synthèse. Les produits se revendiquant de l’Agriculture Biologique sont strictement contrôlés et répondent à un cahier des charges très précis. Les abeilles productrices de la Gelée Royale Bio sont ainsi élevées dans leur milieu naturel sauvage et butinent sur les fleurs de champs 100% bio.

Ceci garantit donc un produit d’une qualité irréprochable. Fleurance Nature a reçu pour sa Gelée Royale le label AB certifié par ECOCERT, l’un des principaux organismes officiels qui réalise des contrôles réguliers pour s’assurer du respect du cahier des charges de la production biologique.

De plus, la Gelée Royale Bio est certifiée sans additif ni ajout d’eau. La Gelée Royale Bio vous assure un plein de vitalité, avec un produit d’une très haute qualité et obtenu dans le respect de l’environnement, deux garanties chères à Fleurance Nature pour retrouver forme et tonus et lutter contre les petits "coups de pompe" passagers.

La Gelée Royale bio de Fleurance Nature est importée car la production française est encore insuffisante, mais sa qualité n’en est pas moins irréprochable.

Qui peut prendre de la Gelée Royale ?

La gelée royale peut être prise à tout âge :
Le jeune enfant et l’enfant pour améliorer sa croissance,
L’adulte (pour un meilleur rendement, physique, intellectuel ou sexuel),
Le sportif, L’étudiant à l’occasion des examens pour mieux apprendre et mémoriser,
La femme enceinte, Les seniors.

Le miel soigne t-il l’insomnie ?


Il y a 2 raisons pour que le miel prévienne l’insomnie. Nous allons vous expliquer pourquoi il est traditionnellement utilisé pour soigner les troubles du sommeil.

Alors, quelle est la relation entre le miel et l’insomnie? Manger du miel peut-il soigner l’insomnie? Manger du miel avant le coucher fait-il grossir ? Non, c’est plutôt le manque de sommeil qui peut conduire à l’obésité.
Selon une étude américaine manger une cuillère à soupe de miel au coucher peut améliorer la qualité du sommeil sans provoquer de gain de poids.
Pourquoi manger du miel peut favoriser le sommeil réparateur ?
1 – Il favorise la production de mélatonine.
Contrairement à d’autres aliments sucrés, manger du miel augmente votre taux de sucre dans le sang légèrement. Cela provoque une augmentation artificielle de l’insuline, ce qui entraîne le trytophane (acide aminé contenu également dans le miel) vers le cerveau.
Dans le cerveau, le trytophane est converti en sérotonine, qui favorise la détente. Dans l’obscurité, la sérotonine est convertie en mélatonine par la glande pinéale.
Or la mélatonine est un remède bien connu pour les troubles du sommeil. Elle est largement utilisée pour traiter les symptômes de l’insomnie chez les patients âgés et dépressifs. Elle améliore également la qualité du sommeil réparateur..
2 – Il réduit l’hormone du stress.
Une autre raison pour laquelle il faut manger du miel pour favoriser le sommeil a pour nom le glycogène. Notre foie stocke de l’énergie sous forme de glycogène. Parce que le miel contient le rapport idéal en fructose et en glucose, il est le meilleur aliment disponible pour le stockage du glycogène.
Un stock de glycogène suffisant est nécessaire pour bien dormir. Lorsque le foie est à court de glycogène dans la nuit, notre cerveau commence à ordonner la libération d’hormones du stress comme le cortisol et l’adrénaline. Manger un ou deux cuillerées à soupe de miel au coucher favorise un sommeil de qualité supérieure en fournissant ce carburant au foie.


Conclusion :
Même s’il n’existe aucune étude directe reliant le miel et l’insomnie, l’expérience montre que ce remède traditionnel est très efficace. Le miel étant un produit naturel, pourquoi ne pas commencer avec une ou deux cuillères à café au coucher, pour voir si ça marche pour vous ?

l’hypertension



La gelée royale en quelques définitions
D’où vient la gelée royale? :
Il s’agit du produit de la sécrétion des glandes des abeilles ouvrières nourricières (entre le 5ème et le 14ème jour de leur existence)

Quelle forme a la gelée royale à l’état pur ?
La gelée royale est souvent assimilée au miel. Si sa consistance gélatineuse est en effet assez proche, elle n’en a pourtant ni le goût (plus acide), ni la couleur : c’est en effet une substance jaune pâle presque laiteuse aux reflets nacrés et à la saveur à la fois acide et peu sucrée.
L’hypertension artérielle, également connue sous le nom de l’hypertension, est la force appliquée contre la paroi des artères.L’hypertension artérielle est une maladie silencieuse, qui peut ne pas avoir de symptômes pendant des mois, voire des années.
Les gens cessent parfois de prendre leurs médicaments quand ils se sentent mieux. C’est une pratique dangereuse avec l’hypertension artérielle et peut entraîner des problèmes menaçant la vie, tels que la crise cardiaque ou l’accident vasculaire cérébral.
Causes de l’hypertension
Plusieurs facteurs causent l’hypertension. Les plus fréquents sont l’obésité, le stress, les dérèglements hormonaux chez les femmes et l’excès de consommation de sodium.
Remèdes naturels de l’hypertension
Les remèdes naturels peuvent vous aider mais ne remplacent pas l’avis d’un spécialiste.
Vous allez trouver ci-dessous un traitement à base de miel, qui est efficace pour l'hypertension.
Traitement avec le miel et le cumin
Mélangez une cuillère à café de miel avec une cuillère à café de jus de gingembre et une cuillère à café de cumin en poudre. Faites ce mélange deux fois par jour et prenez le avant les repas.
Se Bichonner La Peau





Synonyme de gourmandise et de douceur, le miel est la coqueluche de nombreux produits de beauté. Pour profiter des bienfaits du miel, pas besoin de se ruiner en cosmétiques, un pot de miel et quelques ingrédients suffisent pour se bichonner la peau en restant à la maison. On craque tout de suite pour ces 5 recettes cosméto*.

Le miel possède de nombreuses propriétés cosmétiques qui font un ingrédient de choix pour la cosméto. Son parfum sucré à croquer, son pouvoir nourrissant et détoxifiant sont un régal pour notre peau.
 Une fois qu'on aura goûté ces 5 recettes beauté au miel, on ne pourra plus s'en passer !

1. GOMMAGE DOUCEUR AU MIEL ET À LA POUDRE D'AMANDE
Dans un bol, on mélange une cuillère à soupe de miel liquide et une cuillère à soupe de poudre d’amandes. On applique la préparation sur son visage en massant délicatement puis on rince à l’eau claire.

2. SOIN VISAGE AU MIEL POUR UNE PEAU DOUCE ET RAYONNANTE
On mélange un petit morceau de banane écrasée avec une cuillère de miel et un peu de yaourt. On étale le tout sur le visage et on laisse reposer pendant 10 minutes avant de rincer à l’eau tiède.
3. MASQUE AU MIEL SPÉCIAL PEAUX SÈCHES
On mélange une cuillère à soupe de miel avec une cuillère à soupe d’eau de rose. On applique le mélange comme un masque sur son visage. On laisse poser pendant 30 minutes et on rince à l’eau froide.
4. MASQUE FACILE AU MIEL POUR AFFINER LE GRAIN DE PEAU
On prend un yaourt nature et on le mélange avec une cuillerée à soupe de miel liquide (miel et gelée royale). On laisse agir 20 minutes.
5. BAIN AU MIEL RAFFERMISSANT ET HYDRATANT POUR LE CORPS
On ajoute à l’eau du bain bien chaude 10 cuillères à soupe de miel liquide (miel de fleurs liquide, miel d’oranger ou miel d’acacia) et 10 gouttes d’huile essentielle de bois de rose. On mélange le tout pour faire fondre le miel. Un délicieux moment de détente.
*Ces recettes au miel sont à utiliser rapidement et ne se conservent pas.
Masque gourmand pour le visage
1 cuillerée à soupe de miel, 1 cuillerée à soupe de fromage blanc entier ou de crème fraîche épaisse, 1 jaune d’œuf. Mélanger, puis appliquer sur le visage en couche épaisse.
Garder ce masque quelques minutes et rincer ensuite à l’eau tiède.
Appliquer sur le visage en massant délicatement, en mouvements ascendants.
Laisser pauser quelques minutes et rincer avec une eau de rose.

Tout le monde peut-il prendre du miel ?

Ce merveilleux "aliment-médicament" naturel qu'est le miel est d'une totale innocuité, même à doses très élevées.

— Il ne provoque aucun effet secondaire particulier aux doses recommandées (les exceptionnelles douleurs gastriques qui apparaissent parfois sont dues le plus souvent à une ingestion ponctuelle trop importante ou (et) trop rapide ; si cela
devait vous arriver, il vous suffit de diminuer la dose ou de mieux la répartir au cours de la journée, en veillant toujours à l'absorber très lentement ou en dilution dans un liquide).

— Il n'a aucune incompatibilité avec des produits médicamenteux et il aurait plutôt tendance à faciliter l’action des médications auxquelles il est associé.

— Enfin, il n'a aucune contre-indication à proprement parler et a priori.

Il peut donc être pris par tout le monde, de la naissance jusqu'à l'âge le plus avancé, y compris par la femme enceinte qui n'en retire que des avantages sur de nombreux plans.

Il n'est déconseillé (nous ne disons pas contre-indiqué) que dans trois cas bien précis : • l'hypertriglycéridémie importante (augmentation très élevée des triglycérides dans le sang) ;
• les états diabétiques (voir l'encadré ci-après) ;
• chez les personnes souffrant de lithiase urinaire oxalique.

Dans tous ces états pathologiques, il est absolument indispensable d'avoir un avis médical avant de prendre du miel de façon régulière.

Djelliout Apiculture  
merci pour ta remarque, j'ai oublié de noté l'encadrée qui est la suivante :
Le miel est-il recommandable chez un diabétique ? 
Le miel est-il contre-indiqué chez le diabétique ? 
Certains miels particuliers très riches en fructose ont-ils une valeur 
dans le traitement du diabète sucré ?
Telles sont les trois questions habituelles qui nous sont très souvent posées et auxquelles nous allons répondre ici de façon précise à la lumière des connaissances médicales les plus récentes :
• En réponse à la première question : 
Le miel, qui contient en moyenne 38% de fructose, 31% de glucose et divers autres polysaccharides parmi lesquels du saccharose, ne peut en aucun cas être considéré comme un aliment recommandable au diabétique.
• En réponse à la deuxième question : 
Le miel n'est pas contre-indiqué et peut être intégré dans la ration alimentaire d'un diabétique, mais seulement dans le cadre strict de la ration de glucides qui lui est permise journellement pour le bon équilibre de sa maladie et sans jamais pouvoir être introduit comme une possibilité d'élargir son régime.
• En réponse à la troisième question :
 Le fructose ne représente pas un traitement du diabète sucré et son administration prolongée en lieu et place du glucose n'entraîne aucune influence favorable sur l'évolution de certaines complications du diabète
 (lésions rétiniennes en particulier). Il en résulte donc, qu'aucun miel, même ceux qui sont très riches en fructose, ne peut constituer une quelconque thérapeutique (ou aide thérapeutique) du diabète, quelle qu'en soit sa forme clinique. 
Nous espérons que cette mise au point claire et précise mettra fin à de nombreuses informations erronées qui circulent encore dans ce domaine, et cela pour le plus grand bien des diabétiques.
Nous vous signalons toutefois que chez le diabétique traité à l'insuline, le miel peut, par contre, être très utile en cas de surdosage accidentel de la dose de ce médicament qui provoque un état d'hypoglycémie pouvant aller jusqu'au coma. Dans de tels cas, l'ingestion immédiate de miel va apporter rapidement du glucose dans le sang et corriger immédiatement les effets dramatiques de ce surdosage insulinique. il s'agit donc là d'un moyen simple et salvateur que toute famille ou entourage d'un diabétique se doit de bien connaître.

COMMENT PRENDRE LE MIEL


Djelliout Apiculture 
 oui pour le goût, mais question de santé il vaut mieux le prendre dilué dans l'eau, comme notre prophète nous a conseillé

Comment prendre le miel et en quelle quantité ? (article d'un grand photographe apicole Eric tourneret)

Quelle que soit sa variété, le miel est présenté le plus souvent dans des pots en verre, en carton paraffiné ou en matière plastique alimentaire, d'un poids habituel de 500 g ou d'1 kg. Il est toujours recommandable de consommer un miel dans l'année qui suit sa récolte, en sachant toutefois que, dans des conditions optimales (aux alentours de 15° C, à l'abri de l'air, de la lumière et de l'humidité), le miel se conserve parfaitement et garde toutes ses qualités pendant de très nombreux mois, voire quelques années. A ce propos, nous vous signalons que la légère couche blanchâtre, qui apparaît parfois à la surface de certains miels, correspond à un phénomène naturel et normal (montée de minuscules bulles d'air qui se produit au cours de la cristallisation) et non à une fermentation comme vous pourriez le penser. Ne vous en inquiétez donc pas.
Enfin, s'il vous arrive d'avoir un miel trop dur (en hiver par exemple), il vous suffit, pour le rendre plus fluide, de placer le pot quelques instants sur une source de chaleur douce (radiateur par exemple), ou encore de le réchauffer au bain-marie.

1) Les façons de prendre le miel sont multiples, ce qui permet de ne pas s'en lasser. Voici les plus courantes :

• Tel quel, soit tout seul par petites quantités (pas plus d'une cuillerée à café à la fois) que vous in saliverez bien avant de l'avaler, soit sur des tartines (beurrées ou non) de pain frais ou grillé selon vos goûts.

• Dissous dans de l'eau ou des jus de fruits (orange, citron, pamplemousse, etc.) à température ambiante ou juste fraîche pour faciliter sa dissolution, ou encore dans une boisson chaude (mais pas trop pour protéger certains principes actifs thermolabiles) comme le lait, le thé, et autres infusions diverses avec lesquelles le miel se marie merveilleusement. • Mélangé à des aliments tels que yaourts, fromages blancs, fruits natures ou en salades, etc., ou en accompagnement de crêpes, gaufres et toute autre préparation culinaire qui s'y prête.

• Intégré dans la préparation de plats ou de pâtisseries.

2) La dose à prendre est variable selon les personnes et les indications. On peut néanmoins considérer que les consommations minimales journalières d'entretien se situent autour :
- de 40 g, soit une bonne cuillerée à soupe, chez un adulte sain ;
- de 5 à 15 g, selon le poids et l'âge, chez le nourrisson et le jeune enfant ; doses qui peuvent bien sûr être largement dépassées dans de très nombreuses circonstances.

3) Le meilleur moment pour prendre le miel régulièrement, sans avoir à y penser, est le petit déjeuner (également le goûter pour les enfants), sans manquer une seule occasion, le reste du temps, de remplacer le sucre blanc (ou roux) par du miel chaque fois que cela s'y prête (boissons froides ou chaudes, accompagnement de desserts, etc.), cette façon de faire vous permettant de gagner sur deux tableaux :

— d'une part en diminuant la quantité de sucre blanc absorbée journellement, quantité qui est médicalement reconnue aujourd'hui comme trop importante dans l'alimentation habituelle de notre société de consommation et néfaste pour la santé sur de nombreux plans (particulièrement cardio-vasculaire avec toutes les affections qui en découlent et qui représentent le plus fort taux de mortalité à l'heure actuelle) ;

— d'autre part, en intégrant le miel d'une façon simple dans votre régime alimentaire avec tous les bienfaits qu'il peut vous apporter et sans aucun des inconvénients du sucre blanc. Pour résumer, prenez donc quotidiennement l'équivalent d'une cuillerée à soupe bien bombée de miel que vous intégrerez dans vos menus en fonction de vos habitudes et de vos goûts. Votre santé, et encore plus celle de vos enfants, s'en trouvera grandement fortifiée ou améliorée. Si vous faites le calcul, cela ne représente qu'un peu plus d'un kilo de miel par mois. Reconnaissez qu'au prix - très modeste - de cet extraordinaire aliment naturel, ce n'est pas une grosse dépense eu égard à tous les bénéfices que vous pouvez en retirer. Alors, pensez à noter, dés maintenant, l'achat d'un kilo de miel dans votre prochaine liste de courses.

4) Enfin, dans le cadre de certaines indications médicales, le miel est utilisé par voie locale externe :

• Sous forme de mellites, qui sont des médications officinales préparées par dissolution de miel, aussi peu odorant et coloré que possible, dans un liquide simple (eau le plus souvent) ou médicamenteux (généralement décoctés, infusés ou sucs de plantes). C'est la mellite de rose rouge (ou Miel rosat), inscrite au Codex, qui est encore utilisée parfois, soit pure, en attouchement, pour le traitement des aphtes, soit associée à d'autres substances et utilisée alors en collutoires ou gargarismes contre les maux de gorge.

• Tel quel, notamment pour le traitement des plaies cutanées et des brûlures. Utilisez alors de préférence un miel liquide que vous appliquerez, après un nettoyage soigneux des lésions, soit directement, soit sous forme de compresses bien imprégnées sur la région concernée, et que vous recouvrirez dans les deux cas d'un pansement sec, à raison d'une ou deux fois par jour selon les cas.

Les cadres de hausse laissent appara”tre les savoureuses couleurs du miel dŽvoilŽ par le couteau ˆ dŽsoperculer. ©Eric Tourneret
Le BICARBONATE DE SOUDE (SODIUM)
Une astuce pour ceux qui, comme moi, peuvent être stressés par le travail et les petits soucis du quotidien, c'est de prendre un bon bain au bicarbonate de soude. Pour cela, j'ajoute juste 2 tasses de bicarbonate de sodium dans mon bain et je me relaxe pendant 30 minutes.
Ne pas le faire trop souvent car le corps s’habitue.

MAIS AUSSI
Blanchit les dents (dentifrice confectionné en mélangeant avec de l'eau oxygénée) - attention, le bicarbonate agit par abrasion et l'eau oxygénée attaque les gencives : ne pas en abuser ;
nettoie la peau en profondeur (gommage) : confectionner une pâte avec trois volumes de bicarbonate et un volume d'eau, masser doucement la peau par cercles concentriques et rincer. La peau est prête à recevoir une crème hydratante.
attendrit les durillons et réduit la démangeaison occasionnée par le pied d'athlète - attention, le pied d'athlète est une mycose, qu'il faut traiter : combattre les symptômes ne suffit pas, il faut consulter un médecin.
utilisé pour les gargarismes - attention, le mal de gorge peut être dû à une maladie : s'il persiste plus de quelques jours, consulter un médecin ;
calme les maux d'estomac, en buvant une préparation réalisée avec une cuillerée à café de bicarbonate de sodium dans un verre d'eau froide - attention, le mal d'estomac peut être dû à une maladie : s'il persiste plus d'un jour ou deux, consulter un médecin ;
calme l'eczéma (une demi-tasse de bicarbonate de sodium dans un bain chaud de 15 à 20 minutes) - attention, l'eczéma peut être dû à des causes graves, comme allergies, stress etc. : s'il persiste, consulter un médecin ;
calme les coups de soleil avec des compresses trempées dans une solution réalisée avec une cuillerée à soupe de bicarbonate de sodium dans 25 cl d'eau - les coups de soleil causent des cancers de la peau et sont à éviter absolument, par ailleurs, le bicarbonate de sodium ne dispense pas d'utiliser également une crème réparatrice une fois le mal fait et un écran protecteur pour éviter de l'aggraver ;
utilisé aussi pour les boutons de fièvre, les gencives douloureuses, les maux de gorge, les mycoses, les piqûres d'insectes et les verrues - attention, le bouton de fièvre est un symptôme de l'herpès, qui est très contagieux : le bicarbonate de sodium n'empêche pas la contagion, consulter un médecin - attention, mycoses et verrues sont des maladies qu'il faut traiter correctement, consulter un médecin ;
nettoie les cadenettes en profondeur, pour en éliminer toutes les poussières et autres pollutions de la vie quotidienne ;
nettoie les dreadlocks en profondeur, pour en éliminer toutes les poussières et autres pollutions de la vie quotidienne (tremper les dreadlocks dans une bassine avec du bicarbonate de sodium dilué. Dose conseillée : 3 cuillères à soupe par litre d'eau) ;
pour les aphtes.

Aucun commentaire: