samedi 11 décembre 2010

AJNA CHAKRA YOGI RISHIRAJ



Suis ton intuition, elle te montre ce que tu as à faire
Je suis responsable de ma vie
Savitri Ajna pranayam(nez entre les sourcils, cerveau)
inspirez 2 sec et expirez 2sec
yogitrivesh@gmail.com


 






 

La glande pinéale selon Drunvalo Melchizédek

Un centre d'importance majeure dans le corps humain est la glande pinéale, qui se trouve pour ainsi dire au centre de la cavité cervicale.
Cette glande est d'une immense importance pour notre conscience. À l'origine, elle était de la grosseur d'une balle de ping-pong, mais elle dégénéra avec le temps et, aujourd'hui, elle est de la grosseur d'un petit pois, car nous avons depuis longtemps oublié son usage - et on le sait, tout ce qu'on n'utilise pas finit par s'atrophier.

À l'origine, l'énergie pranique était absorbée et rayonnait en grande quantité au centre même de la glande pinéale. Selon Jacob Liberman, auteur de "Light, the Medicine of the Future", cette glande ressemble à un oeil et, dans un sens, c'est assurément un lobe oculaire.
Elle est ronde, et on remarque une ouverture à l'une de ses extrémités ; cette ouverture est munie d'un centre cristallin qui sert à faire converger les rayons de lumière, exactement comme un oeil.
Elle est creuse et composée de bâtonnets qui servent de récepteurs capables de percevoir les couleurs du spectre. Le champ de vision de la glande pinéale - bien que cela n'ait pas été déterminé scientifiquement - semble être dirigé vers le haut, soit vers le ciel et les étoiles.
Tout comme nos yeux, dont le champ de vision peut s'étaler jusqu'à un angle de 90 degrés, la glande pinéale a également un champ de vision de 90 degrés. Nos yeux ne peuvent pas voir ce qui se passe derrière notre tête et la glande pinéale, elle, ne peut pas voir ce qui se passe à nos pieds.

À l'intérieur de la glande pinéale - même si elle est maintenant réduite à la grosseur d'un petit pois -, on peut trouver toutes les géométries sacrées ainsi que la compréhension de la manière dont la réalité a été créée.
Tout est là, dans chaque être humain. Mais nous n'avons plus cette compréhension parce que nous avons perdu la mémoire au cours de notre chute et que maintenant, nous respirons très différemment.
Au lieu de continuer à absorber le prana par la glande pinéale et de le faire circuler de haut en bas et de bas en haut dans notre tube, nous avons commencé à respirer uniquement par le nez ou par la bouche, le résultat étant que le prana s'est détourné de la glande pinéale, nous obligeant à voir les choses tout à fait autrement et à tout interpréter différemment en ce qui concerne l'unique réalité.
Nous appelons cela le bien et le mal ou la conscience polarisée, et c'est à cause de celle-ci que nous pensons vivre à l'intérieur d'un corps et que nous observons tout ce qui nous entoure depuis l'intérieur de ce corps. Ainsi, nous avons l'impression d'être séparés de tout.

Nous sommes là, dans un corps, et tout le reste semble à l'extérieur de nous. Par conséquent, cela ne nous concerne pas. En fait, c'est une illusion. Cela nous semble être la vérité, mais c'est en fait une perception déformée, une illusion.
C'est simplement un point de vue illusoire que nous avons adopté depuis notre chute.

3 commentaires:

yogamassagerishiraj.com a dit…

wow instant dcompressant esprit calm e pen c plus claire c vrais equilibre c pa mon dada mai practice make perfect
bon voyage & be your own diamond

Chris a dit…

coucou... ravie de te retrouver ainsi que tous tes conseils... bises

yogamassagerishiraj.com a dit…

JAY HO/VIVE LONGTEMPS
MY AUDIO MUSIC CLIC YOGITRIVESH.COM YOU TUBE
HOPE SOON
JAY HO